Récit Mini-Trail de Wurzel 2012

Après plus d’un an sans avoir couru en milieu montagneux, je fais enfin mon retour sur des sentiers de randonnée. Malgré des prévisions météo pessimistes, le beau temps est de la partie sur Villé, sympathique commune située sur le versant oriental du massif des Vosges.

Au programme 24 kilomètres pour 1000m D+, je n’ai pas de préparation, je verrai bien quelles sont les sensations du jour.

Le départ est donné à 8h30, peu de temps avant l’organisation nous accorde un bref point sur le parcours. A peine 20 mètres après le départ, on emprunte un premier sentier de rando qui doit nous mener jusqu’au somment de la crête de la Honel a environ 600m d’altitude. Mes jambes tournent bien dans les premières pentes, je n’ai pas fait d’échauffement avant mais je guette mon cardio qui semble m’annoncer des pulsations un peu trop rapide. Effectivement peu de temps après je suis obligé de baisser la cadence tant je peine à trouver mon souffle!

 

Après 30 minutes d’ascension, la pente s’adoucit, je récupère un peu, mais le cardio est toujours trop haut. Je passe le premier point d’eau sans m’arrêter. La descente vers le ravitaillement du 10ème kilomètre est assez plaisant, c’est technique, parfois un peu humide, mais globalement j’ye prends pas mal de plaisir, malgré les jambes qui tremblent au début. Je remplis vite fais la petite bouteille d’eau que j’avais emporté, boit un coca et repart très vite attaquer la montée du Guichat Rougerain à 760m. Les premières pentes sont assez fortes, je marche par moment, le reste de l’ascension peut se faire sur un petit rythme de course. Je suis mieux sur cette deuxième montée, je commence à rattraper quelques coureurs alors que j’avais l’impression de me faire doubler sans arrêt jusque maintenant. La dernière descente est très ludique et piégeuse, surtout un passage avec énormément de racines d’arbre, pour corser un peu la difficulté je porte de veille chaussure de running pas du tout typé trail et je glisse par moment. On arrive enfin à presque 4 kilomètres de l’arrivé sur une partie relativement plane à travers les champs qui n’a pas trop d’intêret et qui m’a semblé assez longue pour rejoindre le centre sportif de Villé. Je m’accroche et tente de garder un rythme correcte sur ces derniers kilomètres.

Je franchis l’arrivée en 2h24’53 à ma montre, 2h26’39 en temps officiel et 26ème position. Le temps n’a au final pas trop d’importance tant je suis surpris par le fait de n’avoir rien ressenti au niveau du genou, c’est vraiment bizarre! Je me ravitaille un peu et repars en arrière faire les derniers kilomètres avec ma soeur et mon beau-frère, tout deux présents sur le même parcours.

Au final, un trail très agréable, de superbes paysages, un parcours technique bien balisé. Je regrette presque de ne pas avoir couru le 52kms, mais avec le genou indécis et sans réele préparation ce n’aurait pas été très judicieux. Encore un gros merci aux organisateurs pour ce très bon moment!

 

A suivre mini-trail du Wurzel

Une très forte envie de courir m’a poussé à m’inscrire au mini trail du Wurzel dans les Vosges ce dimanche, malgré un genou toujours hésitant.
Au programme, 24 kilomètres et 1000mD+. Cette course sera pour moi l’occasion de tester une fois pour toute mon genou et décider si l’opération est nécessaire tant mes sensations sont paradoxales d’une séance d’entrainement à une autre.