semi-marathon du vignoble d’Alsace

Première course depuis cette fichue tendinite au genou. Je prends le départ surtout avec l’appréhension de tenir un peu plus d’une heure avant que la douleur ne se déclare. Il fait encore plus frais que l’an dernier à Molsheim! si on m’avait dit qu’un jour j’aurai froid sur cette course??!

Le départ est donc donné avec une température idéale et les éclaircies  font très vite leur apparition sur les vignes. De mon coté j’essaie de démarre doucement en scrutant le cardio. Dès le 3ème kilomètre, je sens que je n’ai pas de jambes… Tout ceci est confirmé par le chrono où je suis en moyenne 10 secondes moins rapide sur le plat que d’habitude, et je ne parle pas des bosses où là je suis complétement à la ramasse. Un fort vent de face n’est pas là pour arranger les choses.

A partir du 15ème je commence à ressentir une petite pression au niveau du genou droit, globalement la douleur ne se déclare pas trop et je pourrai finir. Au final, comme attendu, le temps n’est pas terrible: je perds presque 3 min 30 par rapport à l’an passé! Je finis donc un peu au courage en 1h29’39 à la 34ème position.

Même si je suis déçu du temps comparé à celui de l’an dernier, le contexte ( course de reprise après 6 mois de galère) et les conditions météo (beaucoup de vent et de la boue) ne m’ont pas aidé. Le point positif est que j’ai pu recourir 21 kilomètres sans douleur gênante. J’ai l’impression que courir vite me fait moins mal au genou.

Une idée du profil et ma fréquence cardiaque:

 

 

 

Un commentaire

  1. Content que tu ais terminé, et content que tu signes ton retour sur notre rendez-vous annuel.
    Rendez-vous l’année prochaine à Molsheim !

    Reply

Leave a Comment.