Semi marathon de Paris 2014

Une nouvelle fois grand soleil pour cette course à un peu plus d’un mois du marathon de Paris.

L’objectif n’est pas de se mettre dans le rouge mais de garder une allure pas trop dure surtout après un stage de natation les jours précédents. Je prends donc le parti de ne pas trop regarder ma montre, uniquement de temps vérifier mes pulsations cardiaques afin de ne pas dépasser les 170 puls/min.

Je prends le départ dans la zone préférentielle, une nouvelle fois on peut regretter que les sas soient remplis de coureurs d’entreprises partenaires de l’organisation. Dès le coup de feu donné il y a forcément très vite des bouchons avec des coureurs rapides et d’autres beaucoup moins.

Je débute donc à la sensation, je me sens plutôt pas trop mal et constate que le parcours est globalement en descente. Premier kilomètre en 3’59, c’est très bien, je continue sans trop forcer. Sans m’en rendre compte j’accélère les kilomètres suivant avec notamment des 3’48 et 3’44 respectivement au 4ème et 5ème kilomètre! Je n’ai pourtant pas l’impression d’accélérer, le parcours en descente est peut être une explication. Je ne m’inquiète pas trop de l’allure rapide et continue. Je passe le 5ème kilomètre en 19’20. Quel bonheur de retrouver des ravitaillements avec des petites bouteilles d’eau et non ces satanés gobelets où l’on en met plus à l’extérieur qu’au fond de son gosier! J’aimerai bien connaitre une comparaison en terme d’impact environnemental entre des gobelets et des bouteilles d’eau sur une course de masse telle que celle-ci…

Capture d’écran 2014-03-06 à 17.27.47

Le parcours reste très roulant (descendant) jusqu’au 16ème kilomètre si ce n’est une petite bosse au 8ème et une autre plus ou moins longue qui me fait perdre plusieurs dizaines de secondes car je me mets automatiquement en mode économie à la moindre élévation du relief.

Je passe le 10 en 38’38, le 15 en 58’17. Je faiblis un peu sur la fin, mais reste en dessous des 4′ au kilomètre. Je finis en 1’22’36 à la 422ème place, un peu étonné par un si bon temps alors que je partais plus pour une sortie longue en rythme qui s’inscrit dans la préparation du marathon.

Niveau FC, bonne nouvelle, j’ai ponctuellement titillé les 169, mais en moyenne je suis aux alentours de 163.

Capture d’écran 2014-03-06 à 17.10.52 Capture d’écran 2014-03-06 à 17.10.22

 

 

 

Leave a Comment.